Participation citoyenne

S’investir dans la vie du village

Présentation des outils et organes mis en place sur notre commune et qui permettent l’expression et l’engagement citoyen dans la vie municipale.

Boite à idées

L’ensemble de l’équipe municipale souhaite s’appuyer sur les idées et les compétences des citoyens c’est pourquoi nous vous invitons à transmettre régulièrement vos envies et suggestions d’amélioration (via le lien ci-dessous) que nous traiterons en réunion de conseil. Vous pouvez également nous déposer un courrier dans la boite aux lettres de la mairie. Vous pouvez suivre le suivi des idées ci-dessous.

Action Sociale

La Commission d’Action Sociale (CAS) de Sarcenas est constitué de 3 élu-e-s (Annie Prat, Marie-France Croix, Jean Clot) et de 4 autres habitants (Marilou Boulanger, Evelyne Davin, Danielle Navizet, Cécile Caldara).

Cette commission a pour mission la mise en oeuvre les solidarités et organiser l’aide sociale au profit des habitant-e-s de la commune.


En savoir plus

Comités consultatifs

Afin d’intégrer pleinement les citoyens à des sujets majeurs pour le village, le conseil municipal peut proposer la constitution de comités thématiques spécifiques intégrant des citoyens volontaires. Sur mission du conseil municipal ce comité pourra être composé de citoyens, d’élus délégués et d’acteurs locaux. Ce groupe rendra ses conclusions au conseil municipal sur la base d’une analyse des enjeux sociaux, économiques et environnementaux du sujet concerné.
En savoir plus

Référendum local

Le référendum local permet au corps électoral de se substituer au conseil municipal pour prendre une décision sur une affaire communale, alors que la consultation des électeurs intervient en amont du processus décisionnel pour éclairer le conseil municipal appelé à délibérer. Le caractère décisionnel du référendum est, néanmoins, conditionné par un niveau suffisant de participation des électeurs.
En savoir plus

Suivi des idées proposées

Gestion des déchets verts [EN COURS]

Date de l’idée :
23 juillet 2020

Par :
anonyme

Descriptif :
Beaucoup d’entre nous ont des jardins à entretenir et il est difficile de pouvoir évacuer les déchets vert. Les déchetteries de Grenoble et Meylan sont payantes pour les professionnels sans compter que cela nécessite de faire des trajets parfois juste dans cette perspective. D’autres déchetteries sont présentent mais également assez loin (cœur de chartreuse). Le dépôt autorisé au Sappey sur la route de l’Emeindras a été fermée post confinement. Ainsi il n’existe à ce jour plus aucun lieu d’évacuation de ces déchets, ce qui risque de favoriser les dépôts sauvage. Serait-il envisageable de trouver un lieu de dépôt et pourquoi pas de louer une broyeuse une à 4 fois par ans pour éviter les encombrements et permettre une mise à disposition de broyât à prix libre pour les habitants de la commune?

Réponse de la commune :
en cours d’analyse

“Nous avons échangé avec la commune du Sappey qui organisait la plateforme de dépôt puis de broyage, pour savoir pourquoi elle a été fermée. Le constat est qu’ils ont été débordé par le volume (nombreux dépôts de professionnels) mais aussi par les mauvaises utilisations (grillage ou déchets au milieu des végétaux). La Metropole, qui détient la compétences déchets, a finit par intervenir et fermer le site. Nous ne souhaitons donc pas reproduire ce scénario à Sarcenas. Nous explorons des alternatives, comme des journées de broyage conviviales et citoyennes, mais sans plateforme de dépôt préalable.
Enfin, nous cherchons à remettre en place d’ici 2021 le système de prêt de broyeur mais cela impose de trouver un local de stockage sécurisé pour le broyeur”

Vigilance “Renouée du Japon” [EN COURS]

Date de l’idée :
23 juillet 2020 et 09 juin 2020

Par :
anonyme et Nicolas Mougin

Descriptif :
A plusieurs endroit à Sarcenas on trouve de la renouée du Japon, une plante invasive et particulièrement coriace. Est ce que l’on pourrait imaginer de faire quelque chose déjà pour éviter qu’elle se propage?
-Anonyme-

“Cette plante invasive a été observée sur plusieurs endroits de la commune. Une cartographie précise est nécessaire avant de mettre en place un plan d’action (éradication ou endiguement). On pourrait créer 1 carte interactive renseignant les sites envahis.”
-Nicolas Mougin-

Réponse de la commune :
étude de faisabilité en cours

“nous sommes en contact avec l’association Gentiana afin qu’ils nous accompagnent dans cette démarche. Nous souhaitons cartographier les zones touchées et créer un groupe de citoyens motivés”

Entretien et amélioration petits chemins village [EN COURS]

Date de l’idée :
14 juin 2020

Par :
Yann DAVIN et Chloé PRUNIER

Descriptif :
Le village possède de nombreux petits chemins peu entretenus. L’idée est de réhabiliter ces petites boucles locales agréables à faire en famille ou footing. On pourrait aussi les agrémenter de références botaniques sur les espèces endémiques ainsi que faire un petit parcours sportif.

Réponse de la commune :
Accepté, en cours de planification

” le travail est déjà en cours, avec pour étapes :
– cartographie des chemins communaux/privés/forestiers
– hiérarchisation des sites à entretenir (arbres en travers, proximité des hameaux ou en limite du territoire communal, etc)
– planification et organisation logistique (quel matériel à disposition? quels accès et modes de déblaiement? etc) “

Baignade rivière [NON RETENU]

Date de l’idée :
14 juin 2020

Par :
Yann DAVIN

Descriptif :
Bien que fraîche, il est agréable de badigeonner dans l’eau. Avoir une petite zone toute petite zone de baignade par exemple 2m x 2m de 1m à 1.5m de profondeur permettant de faire trempette serait sympa. Le site de l’ancien moulin vers le petit pont pourrait être un bon candidat.

Réponse de la commune :
Projet non retenu/non réalisable

“L’idée est bonne, mais se heurte à 2 gros problèmes :
– les terrains où passent la rivière sont essentiellement des parcelles privées, nous ne pouvons rien faire dessus en tant que mairie
– la législation est très contraignante concernant la baignade, il faudrait déclarer ce nouveau site en préfecture 6 mois avant l’utilisation, organiser des contrôles de pollution, établir un plan de secours en cas de noyade, déterminer un cadre physique et des horaires ainsi qu’une période d’utilisation de cette zone de baignade, etc etc… La baignade restant occasionnelle dans notre village, nous estimons cela disproportionné.”

– Nicolas MOUGIN, adjoint en charge de l’environnement –

Mairie de Sarcenas
1250 route de Palaquit, 38700 Sarcenas
04 76 88 82 31 - 06 49 54 71 50
contact@sarcenas.com
Ouvert sans rdv le mercredi et le vendredi après-midi
pour les autres jours merci de prendre rdv par téléphone
Mentions légales | Contact