Point situation COVID-19

A partir du 28 novembre : le confinement est maintenu, avec usage des attestations dérogatoires mais :

  • L’activité physique individuelle et de promenade est autorisée à 20 km du domicile (périmètre à vol d’oiseau) durant 3 heures ; cette activité peut consister en la chasse, la pêche ou l’observation de la biodiversité.
  • Les commerces seront rouverts ainsi que tous les rayons des grandes et moyennes surfaces, mais avec une jauge de 8 m2 par client comme ailleurs en Europe. Il s’agit bien de la surface commerciale qui est prise en compte (hors réserve et mobilier). Les préfets peuvent autoriser l’ouverture jusqu’à 21h00 voire le dimanche. Aussi, ai-je déjà pris un arrêté pour permettre cette ouverture dominicale durant les 5 dimanches à venir, c’est-à-dire de novembre à décembre.
  • Les auto-écoles peuvent reprendre les cours et les épreuves pratiques (mais la préparation des épreuves de code reste en distanciel).
  • Les visites immobilières peuvent reprendre.
  • Les lieux de cultes : la jauge, fixée à 30 personnes, est appelée à évoluer dans les jours à venir.
  • Dans le domaine de la culture : Les librairies, galeries, salles de vente, bibliothèques et archives rouvriront le 28 novembre ; les musées, salles de spectacle et cinémas ne rouvriront que le 15 décembre au plus tôt.

Dans tous les cas, l’activité s’exercera toujours avec des protocoles sanitaires
identiques à ceux appliqués durant le couvre-feu (6 personnes par groupe, port
du masque, gel). Le couvre feu s’appliquera, avec toutefois possibilité de sortir
du spectacle après 21h00 sur présentation du billet.
En revanche : Les bars, restaurants et salles de sport restent fermés jusqu’au 20 janvier
au moins car toutes les études scientifiques démontrent qu’il s’agit de
lieux de contamination intense ; Les visites aux amis ou à la famille restent contraires au confinement.

A partir du 15 décembre 2020 :

Couvre feu 21h00 à 07h00 mais :

  • Les rassemblements privés sont autorisés en petit comité.
  • Toutes les activités extrascolaires pour les enfants en intérieur comme extérieur seront autorisées. En revanche, pour les adultes, les sports collectifs restent interdits en intérieur comme en extérieur avant le 20 janvier (y compris dans les salles de sport).
  • Les écoles de musiques et conservatoires pourront rouvrir (cours, formation) sauf pour les cours de chant.
  • Les déplacements entre régions sont autorisés mais : déplacement vers les outre-mer si test de moins de 72 h; déplacement pour l’étranger : se renseigner avant selon la destination; Les colonies et centres de vacances ne pourront pas rouvrir pour les vacances d’hiver.
  • Les stations de sport d’hiver : à ce jour, compte tenu de la situation sanitaire et de l’impact potentiel sur l’activité des services des urgences et de réanimation des établissements hospitaliers, les remontées mécaniques ne fonctionnent pas.

Noël et Jour de l’An

Le couvre feu sera levé temporairement mais la littérature scientifique montre
que les rassemblements familiaux sont à risque donc on ne fêtera pas ces
moments comme d’habitude => limiter le nombre de personne à table (précision à venir).

A partir du 20 janvier 2021

en principe levée de toutes les restrictions, mais il sera nécessaire d’attendre les annonces officielles qui dépendront de la situation épidémiologique et sanitaire.

Infos gouvernementales

Cliquer sur l’image pour avoir les dernières informations

Personnes vulnérables

Vous êtes une personne à risque de développer une forme grave de la Covid-19 ou vous côtoyez une personne fragile ?

L’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes appelle au maintien de la vigilance. Les comportements de chacun ont un impact sur la protection des personnes fragiles. Les proches sont potentiellement porteurs de l’infection et peuvent la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est indispensable de respecter strictement les mesures barrières :
– porter un masque lors des rencontres,
– respecter une distance physique,
– se saluer sans se serrer la main,
– ne pas s’embrasser,
– se laver fréquemment et rigoureusement les mains.

Qui est considéré comme personne à risques face à la COVID-19 ?

L’ensemble de la population est susceptible de contracter la maladie COVID-19. Certaines personnes sont toutefois plus à risques de formes graves, pouvant entrainer des soins en réanimation, voire un décès :
– Les personnes de plus de 65 ans : même en bonne santé, il est recommandé de rester très vigilant.
– Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire
– Les femmes enceintes au 3 e trimestre de grossesse.

Elles doivent rester prudentes en toutes circonstances et chacun d’entre nous, notamment si nous partageons leur foyer, sommes appelés à la plus grande attention. Lorsque vous rendez visite à des personnes fragiles à leur domicile, prenez toutes les précautions
nécessaires et renforcer les gestes barrières pour leur protection. Il est également recommandé d’éviter au maximum leur contact avec les enfants, souvent « porteurs asymptomatiques ».

Lorsque vous vous rendez dans un établissement de santé ou médico-social, des consignes sont données à l’entrée de chacune des structures. L’ARS vous demande de les respecter scrupuleusement, ainsi que l’ensemble des gestes barrières, pour protéger les résidents, les patients et le personnel.

Quand on aime ses proches, on ne s’approche pas trop