Alerte sécheresse

Le territoire Isérois passe en niveau d’alerte sécheresse ce qui implique notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

Pour tous :

  • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
  • Interdiction de nettoyer façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ;
  • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 1 m³ à usage privé, la remise à niveau est interdite de 18h à 9h ;
  • Interdiction d’arrosage des pelouses et massifs fleuris publics et privés, des espaces verts publics, des jardins potagers, des stades et terrains de sport, de 11H00 à 18H00 ;
  • Interdiction de remplir ou maintenir le niveau des plans d’eau de loisir à usage personnel ;
  • Le débit naturel entrant doit être intégralement restitué à l’aval pour l’alimentation d’étangs ou de réserves installés sur des cours d’eau ;
  • Réduction de 25 % et interdiction de 11h à 18h de tout prélèvement d’eau ou usage domestique de l’eau (par exemple les puits privés) ;
  • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;
  • Interdiction des travaux en cours d’eau.

Pour l’agriculture :

  • Baisse de 25 % des prélèvements agricoles non domestiques autorisés pour l’irrigation hors : cultures spécialisées (Maraîchage -dont légumes de plein champ-, pépinères, horticulture, plantes en pot, cultures hors-sol, gazon en plaques et petits fruits), utilisation d’un outil de pilotage de l’irrigation et équipé d’un système d’irrigation localisée et économe (goutte à goutte, micro-aspersion…), et déclarés à l’administration ; prélèvements agricoles domestiques déclarés à l’administration ;
  • Pour l’irrigation des cultures intermédiaires, un seul tour d‘eau est autorisé pour la levée des cultures ;
  • Pour les autres prélèvements agricoles (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 11h à 18h.

Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être limités par décision de la structure compétente en eau potable.

Chacun est appelé à une gestion économe de l’eau !